elections européennes de juin 2009: l'heure de vérité à Gauche

Publié le par Frederic Alliot



Dans moins de six mois nous allons devoir renouveler notre représentation nationale au parlement européen.
En 2005 le peuple français s'était largement prononcé contre la construction ultralibérale de l'Europe en votant Non au référendum.

En début de l'année dernière, le parlement français députés et sénateurs réunis adoptaient le traité de Lisbonne qui prolonge l'esprit social libéral et ne tient pas compte du vote populaire de 2005.

Jacques Desallangre et 79 autres de ses collègues ont refusé de participer à cette mascarade en votant non dans la continuité de leurs engagements de 2005. Malheureusement le texte fut adopté avec le soutien écrasant des parlementaires PS et UMP.

Le vote de Juin prochain constitue donc un nouveau "référendum"  qui va permettre au peuple français de sanctionner l'Europe ultralibérale et antidémocratique que l'on veut nous imposer et de dénoncer le traité de Lisbonne qui en est la continuité.

A cette occasion, Le nouveau Parti de Gauche de Jean Luc Melenchon et de Marc Dolez présentera des candidat(es) qui s'exprimeront clairement contre le traité de Lisbonne  et mettront en évidence cette contradiction qui consiste à voter Non au projet de constitution européenne en 2005 et  à soutenir le traité de Lisbonne en 2008.

C'est une des raisons qui m'a incité à rejoindre ce nouveau parti politique de gauche.Mais j'y reviendrai plus  longuement dans les prochaines semaines .

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article