Dans le courrier picard

Publié le par garance

Mardi 13 Janvier 2009

AISNE Le Parti de Gauche s'organise

Brique après brique, le Parti de Gauche se construit dans l'Aisne. Les premières adhésions ont été enregistrées. Et, avec une première réunion de la coordination départementale et la nomination de deux porte-parole, les militants axonais préparent le congrès fondateur des 31 janvier et 1er février.

Le nouveau mouvement politique lancé en novembre par les ex-socialistes Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez, à la suite des dissensions au sein du PS, a été très vite rejoint, fin décembre, par le député-maire de Tergnier Jacques Dessalangre.

Celui-ci a présidé la semaine dernière une réunion qui a abordé les orientations politiques fondamentales du parti en discussion pour le congrès et enregistré les premières dizaines d'adhésions. À cette occasion, Frédéric Alliot, maire adjoint de Soissons et assistant parlementaire de Jacques Desallangre, ainsi que Régis Lecoyer, maire de Houry et ancien premier secrétaire du Parti socialiste dans l'Aisne, ont été nommés porte-parole départementaux.

Réunions les 22 et 23 janvier

Ils sont notamment chargés de préparer le congrès national prévu à la fin du mois, de coordonner le lancement du travail militant (tracts, affichages et réunions publiques) et d'installer les premiers comités de circonscription.

Les premières réunions auront lieu le jeudi 22 janvier à 20 heures pour la 3e circonscription (Bohain, Guise, Hirson, Marle, Vervins...) et le vendredi 23 janvier à 20 heures, salle de la Mutualité à Soissons pour le comité de la 4e circonscription (Chauny, Coucy-le-Château, Soissons, Tergnier, Vic-sur-Aisne).

Dès février, ils devront aussi programmer des rencontres départementales avec les formations politiques, les syndicats et les associations socioculturelles, laïques et humanitaires.

Publié dans Dans la Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article