Le Journal l'UNION présente le lancement des elections européennes dans l'Aisne

Publié le par garance

 Le Parti de gauche se lance dans la campagne


 
Frédéric Alliot et Annie Crohem veulent représenter le Front de gauche à l'assemblée européenne.


Frédéric Alliot et Annie Crohem seront les deux représentants axonais du Parti de gauche sur la liste du Front de gauche, conduite par Jacky Hénin, député européen sortant, pour la circonscription Nord-Ouest, à l'occasion des élections européennes du 7 juin prochain. Le premier nommé occupe la 5e position tandis que la seconde est 18e sur la liste.

« On souhaite que ce Front de gauche se transforme en front populaire », lance l'adjoint au maire de Soissons. Frédéric Alliot voudrait même une « révolution des urnes » et appelle de ses vœux un deuxième « non » par l'intermédiaire de ces élections dont Annie Crohem affirme qu'il s'agira du premier grand test depuis la présidentielle.

« On n'est pas contre l'Europe tient à dire, quant à lui, le député Jacques Desallangre on veut que l'Europe retrouve de véritables bases pour les citoyens »

« En aucun cas, nos députés ne siégeront avec les socialistes », annonce Frédéric Alliot, qui a pourtant appartenu à cette formation politique jusqu'à l'an 2000 tandis que sa colistière, une Ternoise, elle, a eu sa carte au PS pendant environ cinq ans. Tous deux annonçaient en revanche des meetings communs avec les autres formations du front de gauche.

En ce qui concerne la campagne, les deux candidats annoncent d'ores et déjà une réunion publique à Saint-Quentin le 20 mai.

L'occasion de s'adresser aux électeurs pour leur faire prendre « conscience de l'importance de ce rendez-vous » comme le souhaite Annie Crohem.

A noter la présence d'un autre Axonais sur cette liste, en 19e position, en la personne de Jean-Luc Lanouilh, du Parti communiste.

Laurence Picano

Publié dans Dans la Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article