Frédéric ALLIOT s'est expliqué dans le journal l'UNION du 5 Mai sur les raisons du report de la manifestation de la garde républicaine en 2010

Publié le par Garance

La Garde républicaine ne viendra pas
Les 4x4 chassent les motos


 

Les motards de la Garde républicaine devaient venir à Soissons le 30 mai. Ils iront en définitive à Laon et laissent la place au rallye 4x4 Jean-de-La Fontaine.

 

DES rencontres avaient eu lieu à plusieurs reprises en mairie de Soissons, entre l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) et le service animation de la ville. La venue des motards de la Garde républicaine semblait bouclée pour le 30 mai, à l'occasion des journées de la sécurité routière… Mais revirement de situation de dernière minute, les acrobates de la Garde républicaine se sont repliés sur Laon.

La mairie invoque un problème de calendrier : « Le 30 mai coïncide avec le premier jour du Rallye 4x4 Jean-de-La-Fontaine. Nous étions dans l'impossibilité de faire coexister les deux événements. Nous avons demandé aux organisateurs de trouver un terrain d'entente… sans succès. On voyait difficilement comment bouger une épreuve officielle du championnat de France tout terrain », précise-t-on en mairie. Le choix s'est donc imposé de lui-même. Pour cette année, le rallye l'a emporté, chassant par la même occasion la Garde républicaine à 20 km de là.
De la campagne… à la ville
Privés du spectacle de la Garde républicaine, les Soissonnais se consoleront avec trois jours (29, 30 et 31 mai) consacrés aux sports mécaniques.
Pour cette version 2009, le rallye Jean-de-La-Fontaine change de visage. L'esplanade du Mail neservira pas seulement de garage aux compétiteurs, qui assurent le spectacle et affolent les chronomètres dans la journée sur les pistes en terre du Soissonnais.

Cette année, le spectacle fait sa grande entrée en ville « avec une parade de démonstration, entre le Mail, la place de la mairie, la place Fernand-Marquigny, la place de la République et les bords de l'Aisne ». Résultat : « la logistique est plus lourde cette année que les années précédentes. Les services municipaux - très sollicités en mai - n'auraient pas pu faire face à ce double événement. Mais ce n'est que partie remise », revendique l'adjoint à l'animation de la ville, Frédéric Alliot (lire ci-contre).
Pour les amateurs d'acrobaties, d'apparat… et de sécurité routière, direction Laon. L'EDSR, chef d'orchestre de la manifestation, a prévu de nombreuses animations, « pour sensibiliser les automobilistes et motards au danger et prévenir les conduites à risque ».
En marge de cette journée, les militaires organisent également un rallye de 180 km sur les routes du Soissonnais. 150 motards sont attendus (inscrition préalable) à 7 h 30 au boulodrome de Laon.
Pour la Garde républicaine à Soissons, il faudra attendre… au moins 2010.
Alexandre ALLARD
 

Reculer, pour mieux sauter

Si la réception de la Garde républicaine n'a pas pu se faire cette année, « l'invitation est d'ores et déjà lancée pour l'année prochaine », affirme Frédéric Alliot, c'est dommage qu'on ait pu trouver une autre date car le Mail se prête à ce genre de démonstration. Ce n'est que partie remise, car si j'en crois les échos saint-quentinois, ce spectacle vaut le coup d'œil et le déplacement […] Il faudra juste qu'on se voie plus tôt pour caler une date à l'avance ». Rendez-vous est pris.
L'annulation ne serait donc pas due à un énième reserrage de ceinture budgétaire.
Heureusement d'ailleurs, car cette manifestation livrée « clé en main » a, certes, un coût logistique, mais il est dérisoire au regard de la prestation.
A.A.


 

Publié dans Dans la Presse

Commenter cet article