Changer l'Europe maintenant! Avec Barroso ?

Publié le par Fabrice COLLAND

 

Après avoir reçu le soutien des principaux gouvernements sociaux-démocrates (portugais, espagnol et britannique), le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, bénéficie désormais du soutien du plus grand parti social-démocrate d’Europe, le SPD allemand.

Selon le président du SPD, Franz Müntefering, la réélection à ce poste et pour un deuxième mandat de cinq ans du conservateur José Manuel Barroso ne fait en effet aucun doute.

Müntefering a déclaré à des journalistes ( Reuters, Berlin, 27 mai) que Barroso s’était montré compétent à la tête de l’exécutif européen. .

Müntefering a ajouté que son parti espérait une place au sein de la prochaine commission pour l’Allemand Martin Schulz, actuel président du groupe socialiste au parlement européen. Le SPD et l’Union chrétienne-démocrate allemande (CDU), qui se partagent le pouvoir à Berlin dans un gouvernement de coalition, peinent à s’entendre sur le prochain membre allemand de la Commission. L’actuel, Günther Verheugen, appartient au SPD. Il détient le portefeuille de l’Industrie. "Jusqu’ici nous avons eu une coopération étroite (avec Barroso) et je ne vois pas qui pourrait l’arrêter s’il est à nouveau présenter . »
Vous avez bien lu. Non seulement il n’y aura pas de candidature alternative du PSE face à Barroso mais la «coopération étroite» des sociaux-démocrates avec la droite va continuer. Ce soutien du SPD, et donc la neutralisation de toute velléité  de candidature alternative du PSE, serait acquis en échange d’un poste de commissaire pour Martin Schulz (actuel président du groupe socialiste au parlement européen).

Voilà à quoi sont appelés à donner leur appui les électeurs socialistes à qui l’on a chanté depuis le début de la campagne les merveilles du «stop Barroso» des socialistes français et de leur «Manifesto», programme commun des socialistes des 27 pays de l’Union!

Rappelons ici la brillante trouvaille de Pierre Moscovici, qui s’était aventuré le 22 mai sur Radio Orient à proclamé que «le PSE a voté contre M.Barroso et toujours voté contre M.Barroso». Mensonge pour le passé et donc dorénavant mensonge pour le futur immédiat!

Décidemment, y a t'il un autre moyen pour changer d’Europe que de voter « Front de Gauche »?

Publié dans Actualités

Commenter cet article