pourquoi les bassins d'emploi de Chauny,Tergnier et Soissons ne bénéficient ils pas du contrat de transition professionnelle pour les salariés licenciés?

Publié le par Frederic Alliot


A quelques jours de la rentrée parlementaire du 15 septembre, le Député de l'Aisne Jacques DESALLANGRE attire l'attention du ministre ESTROSI sur sur les difficultés économiques des bassins d’emploi  Chauny Tergnier et du Soissonnais, et sur la possibilité d’extension des zones bénéficiaires du contrat de transition professionnelle à ces secteurs de la 4èmecirconscription de l’Aisne.

En début d’année, le gouvernement Fillion a pris  la décision d’étendre le renforcement dans l’accompagnement des salariés licenciés pour motif économique à de nouvelles zones avec notamment le bassin d’emploi de Saint-Quentin  dans le Nord Est du département  de l’Aisne le fief  au Patron de l'UMP Xavier BERTRAND .

Il est vrai que ce dispositif permet une meilleure indemnisation des salariés licenciés dans les  4 derniers mois et augmente les moyens réservés à leur formation.

Jacques DESALLANGRE se réjouit  donc de cette décision mais regrette qu’elle ne concerne pas également les bassins d’emploi de Chauny-Tergnier et du Soissonnais qui sont au moins aussi touchés sur le plan économique et n’offrent pas plus de chances de reconversion aux salariés licenciés.

Il demande donc dans une question écrite  à Monsieur le Secrétaire d’Etat chargé de l’emploi d’inclure également ces deux secteurs géographiques au regard de la saignée économique qu’ils continuent à subir ayant tous deux un profil de salariés à faible qualification dont la reconversion pose problème.

Une telle décision serait donc logique et conforme aux décisions de Monsieur de Président de la République que tous les salariés licenciés pour motif économique bénéficient de ce dispositif qui leur assure un quasi maintien de leur salaire net antérieur et un accompagnement renforcé de leur formation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article