Parti de Gauche dans l'Aisne :Il faut un Front de Gauche élargi aux régionales en Picardie

Publié le par Frederic Alliot

La fête de rentrée du Parti de Gauche a fait l'objet d'une couverture médiatique importante. Dans l'édition de l'Aisne Nouvelle de ce jour le reporter départemental Eric Leskiew revient sur cette manifestation.
le journaliste me fait tenir des propos sur un éventuel rassemblement avec le parti socialiste   dès le 1er tour dont la teneur est  un raccourci de ma pensée. 


Parti de gauche : « Tout sauf le Modem »


Les militants du Parti de Gauche préparent les régionales.


Le Parti de gauche a tenu sa première assemblée régionale à Tergnier, sous la présidence des députés Jacques Desallangre et du Nordiste Marc Dolez, ancien premier secrétaire de la fédération socialiste du Nord, cofondateur du Parti de Gauche avec Jean-Luc Mélenchon.

 

Malgré sa jeunesse, tout juste un an, ce nouveau parti ne manque pas d'ambitions. 
Pour preuve ce premier rassemblement a accueilli des représentants du Parti Communiste, du groupe Initiative Démocrate de gauche conduit au conseil général par Roland Renard, du PRG et une élue régionale dissidente des Verts.
Thème principal de cette rentrée politique, la préparation des régionales. 
Militants et responsables ont réaffirmé leur volonté de mettre en place une liste au premier tour.
Frédéric Alliot, porte-parole, a déclaré : « Nous allons mettre en place des ateliers pour définir un projet pour la Picardie ».
Pour ce dernier, aujourd'hui deux gauches se dessinent : une démocrate et sociale avec le PS, l'autre avec le Parti de Gauche, rassembleuse et radicale à l'instar de la gauche allemande. 
Frédéric Alliot n'exclut pourtant pas pour l'heure un éventuel rassemblement autour de l'actuelle majorité « Pour cela le PS doit créer les conditions d'un large rassemblement, nous attendons des propositions. Une condition sine qua non à cette possibilité : pas d'alliance avec le Modem ».
Les choses sont claires.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article