Jacques Desallangre fait sa rentrée et des annonces sur le plan économique

Publié le par Frederic Alliot

jacques-le-tombeur.jpg

Communauté de communes Chauny-Tergnier
500 emplois sur la table


Les élus de l'intercommunalité sont repartis plein d'espoirs de la cérémonie des vœux…

Hier soir lors de ses vœux, le président Desallangre s'est voulu rempli d'espoir avec au plan économique la perspective de création de 500 emplois.

Avec sa main droite en écharpe suite à une mauvaise chute, Jacques Desallangre n'a pas pu la lever et dire « je le jure ! ». Mais c'était tout comme…
Le président de la communauté de communes Chauny-Tergnier (CCCT) indiquait hier soir lors de sa présentation des vœux qu'il « ne partage pas le pessimisme parfois affiché ». C'est son droit. Alors pour convaincre celles et ceux qui ne sautent pas au plafond à l'aube de cette nouvelle décennie, l'élu s'est voulu porteur de bonnes nouvelles, annonçant « cinq projets (qui) concernent plus de 500 emplois ».
Des paroles en l'air une fois de plus ? Pas forcément. Tout d'abord pour planter le décor, Jacques Desallangre rappelait qu'une « étude réalisée en 2004 précisait que les objectifs de 190 hectares de zones économiques à aménager sur le territoire chaunois se feraient à l'horizon 2020 ». Ajoutant même un peu plus loin que « la Zone économique stratégique Evolis (ZES) a été dimensionnée dans le cadre d'une perspective de développement à 15 ans ».
Il semblerait donc qu'en ce dixième anniversaire de la CCCT, son président voit, à ses dires, le bout du tunnel.
« Des projets d'implantations sont en cours de réalisation comme le bâtiment Simea en construction, devant accueillir une nouvelle unité de Sodepack devant créer 80 emplois, puisqu'un compromis de vente est en cours pour accueillir un projet de 6.000m2 et devant générer 75 emplois, et puisqu'une option vient d'être confirmée concernant une implantation sur 5.000m2 avec 45 emplois. Si les conditions de financement sont réunies, la ZES accueillera les activités regroupées des ESAT… Nous attendons aussi que soit accordé l'agrément au projet Focalia 02 avec la perspective de création de 40 emplois directs et 100 indirects ».
À Viry-Noureuil aussi
Décidément pas avare de bonnes nouvelles, Jacques Desallangre annonçait par ailleurs que « pour la zone des Terrages de Viry-Noureuil, deux compromis sont en cours et quatre autres contacts sont noués ».
C'est Noël en janvier à la communauté de communes ou quoi ? À en dire beaucoup, le président Desallangre a forcément aiguisé pas mal de curiosités sur ces « contacts » et autres « compromis ».
Toujours est-il qu'il n'a pas voulu s'étendre par souci de discrétion. Alors, on ne jouera pas les rabat-joie. Disons qu'on lui laissera le bénéfice du doute. Puisqu'on nous dit qu'on n'a jamais été aussi près du but, on ne va pas chinoiser pour quelques semaines de rab'…
On croise donc les doigts pour la roue puisse tourner (enfin !) favorablement pour notre bassin d'emplois. Que les espoirs de ces pré-annonces ne s'envolent pas en catimini. Car la faute à pas de chance, au CAC 40, à la météo ou je ne sais quoi encore, basta !
Alors sincèrement, tous nos vœux de réussite à la communauté de communes Chauny-Tergnier !
Ludovic BARBAROSSA  

Publié dans Dans la Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article