La Ste Cécile à Soissons le Journal l'Union en parle dans ses colonnes .....

Publié le par Frederic Alliot



 Frédéric ALLIOT  Maire adjoint ( à gauche) et Patrick Day Maire ( à droite) remettent la médaille de la ville à un musicien de l'Harmonie municipale qui a fait par ailleurs toute son activité professionnelle au sein des services de la Ville








Sainte-Cécile fêtée avec le sourire

Grand moment d'émotion.



Pour célébrer la Sainte-Cécile, patronne des musiciens, des luthiers et des autres fabricants d'instruments de musique, les chorales La Campanella, la Chanterelle et la Musarelle, ainsi que la Musique Municipale ont interprété, à la Cathédrale, deux œuvres du compositeur autrichien Anton Bruckner Liberame et Locus Iste.

Deux œuvres brillamment chantées par les chœurs dirigés par Yves Peudon, chef de chœur, et très justement jouées par les musiciens qui œuvraient sous la direction de Jean-Claude Collet. Les Cuivres Soissonnais accompagnaient cet orchestre de talent en jouant de l'orgue. Sainte-Cécile a souri.

Remise de médailles

Les mêmes rois de la cérémonie ont poursuivi l'hommage à leur sainte chrétienne à l'Hôtel de Ville.

Après un discours de Patrick Day, maire de Soissons, les présidentes et présidents des chorales se sont succédé pour dresser un état des lieux de leurs activités durant l'année marquée malheureusement, pour beaucoup d'entre eux, par des disparitions, et de donner un avant-goût de leurs prochaines prestations, sans oublier de remercier la Ville pour leurs aides et leur accueil. La Campanella et la Musique municipale, adhérentes de la Fédération des Sociétés Musicales de l'Aisne, ont remis des médailles à certains de leurs choristes qui visaient à récompenser leurs années passées au sein de leurs compagnies.

Patrick Day et les nombreux élus présents ont à leur tour décerné des médailles à tous ceux qui ont consacré trente à soixante ans de leur vie à la musique et aux chants. Les chœurs ont souri.


Publié dans Dans la Presse

Commenter cet article