Dossier NEXANS à Chauny : Le Président de la République répond à Jacques Desallangre

Publié le par Frederic Alliot

jacques-le-tombeur.jpg

 
 Jacques Desallangre souhaite un coup de pouce de Sarkozy pour le territoire.

Nicolas Sarkozy a présenté lundi matin à la presse les grandes lignes du nouvel emprunt d'Etat concocté par la commission Rocard-Juppé mais il n'a rien dit sur les aides qu'il comptait apporter aux collectivités territoriales frappées de plein fouet par les fermetures d'entreprises, comme sur le bassin d'emplois.

 

Il s'agit certainement d'un oubli, car le président de la communauté de communes Chauny-Tergnier faisait part ce week-end d'une réponse de l'Elysée à ces deux courriers envoyés au président des Français les 19 septembre et 15 octobre dernier, suite à la fermeture des usines Nexans à Chauny.

Le chef de cabinet du président de la République, Cédric Goubet, indique dans cette lettre que Nicolas Sarkozy a transmis la correspondance au ministre Christian Estrosi, déjà en charge du dossier et « que le chef de l'Etat a pris attentivement connaissances des réflexions des élus locaux concernant le projet de plateforme multimodale à Tergnier, la majoration de la prime d'aménagement du territoire et la mise en œuvre sur la ZES Evolis du projet Focalia 02, etc ».

En attendant le coup de pouce du président sur ces dossiers urgents, qui pourraient rentrer dans le plan de relance de l'économie, Jacques Desallangre sait pour l'instant que le chef de l'Etat a bien reçu (lu ?) ses différents courriers.

Par ailleurs, si Nicolas Sarkozy veut faire un geste pour les Nexans, c'est le moment ou jamais. Le plan de sauvegarde pour l'emploi devrait être clos à la fin de l'année.

La prochaine réunion de CCE à Paris aura lieu jeudi 17 décembre.

 


Publié dans Dans la Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article