Lors du dernier Conseil Municipal j'ai évoqué le bilan financier de Soissons en S'c Aisne 2009

Publié le par Frederic Alliot

IMG_0254.jpg

Hier soir, lors de la séance de Conseil Municipal consacrée en grande partie au débat d'orientation budgétaire 2010 j'ai fait le point financier sur la 1ère édition de Soissons en S'c Aisne  qui s'est déroulée le dernier week end de septembre 2009.


Ce nouvel évènement axé sur la détente, les loisirs, la culture et les sports  au fil de l'eau, le long des berges de l'Aisne a connu pour son lancement un succès populaire sans précédent . Si les conditions météo étaient particulièrement idéales pour ce type de manifestation plein air, nous devons également souligner l'implication très forte des associations locales qui ont tout de suite compris que cet évènement était une vitrine pour valoriser leur savoir faire.Je souhaite d'ailleurs développer ce volet association et  faire en sorte que les associations soissonnaises soient l'épine dorsale de cette manifestation.


Ayant réuni l'ensemble des éléments budgétaires de cette fête  j'ai donc été en mesure hier soir d'en présenter les grandes lignes . Pour évaluer le coût d'une manifestation il faut prendre en considération 3 paramètres :


- les charges directes c'est à dire le prix des animations professionnelles, les subventions aux associations locales pour les aider dans leur prestation, les prestations diverses comme le gardiennage,la sonorisation, l'achat de matériels et de fournitures.

- les charges indirectes c'est à dire les charges de personnel ( heures normales et heures supplémentaires) avant, pendant et après la manifestation.

- valorisation des salles et matériels ville c'est ce que la ville aurait  facturé si nous avions dû loué salles et matériels.

j'ai rappelé que cet événement avait  été créé en remplacement de la fête de la Rivière et de la fête du Haricot retirées du calendrier  pour des raisons financières  avec  la volonté de réduire les dépenses de fonctionnement . Il y avait donc aussi un objectif à atteindre : réaliser une manifestation nouvelle qui coûte moins chère que les deux manifestations précédentes . C'est la raison pour laquelle dans la présentation des chiffres j'ai apporté des éléments de comparaison entre  ces deux fêtes.

Nous obtenons donc les résultats suivants:


- Charges directes :   Soissons en S'c Aisne   194 000 euros            Fête de la Rivière + Fête du Haricot  141 000 euros          + 34%

 Cette progression s'explique par l'étendue du site à aménager ( 2,5 km de berges) avec des incidences donc sur le gardiennage, sonorisation et branchements divers . Cela se justifie aussi par un soutien important aux associations locales ( 40 000 euros) mais également par une programmation de spectacles et d'animations riche et variée sur 2 jours.

- Charges indirectes : Soissons en S'c Aisne   81 000 euros             Fête de la Rivière + Fête du Haricot  196 000 euros         - 58%

 Cette différence spectaculaire est dû à une gestion rigoureuse et à une meilleure organisation du personnel municipal affecté à cette manifestation

- Valorisation salles et matériels : Soissons en S'cAisne  6000 euros   Fête de la Rivière + Fête du Haricot    17 000 euros       - 64%

Au final donc le budget de Soissons en S'c Aisne s'élève à 281 000 euros   Le budget confondu de la Fête de la Rivière et de la Fête du Haricot s'élève à 354 000 euros. L'objectif de réduction des dépenses de fonctionnement a donc été atteint -20%

L'édition 2010 suscite déjà des idées nouvelles, certaines associations m'ont déjà remis des propositions,... Je vais réunir la commission municipale d'animation le 16 Février prochain afin de commencer à préparer le programme des festivités de l'automne prochain.

Publié dans Actualités

Commenter cet article